Les interdits du château

September 8, 2017

Qui, ayant déjà visité le château, n’a jamais rêvé d’accéder aux lieux interdits, aux portes secrètes de ce lieu emblématique ?

C’est ce que propose la visite guidée « Les interdits du Château ». Et quelle n’a pas été mon excitation de participer à l’une des quatre visites organisées cette année.

Je vous emmène au cœur du château et de son histoire.

 

 

 

RAPPEL HISTORIQUE

 

Depuis un an, de nouvelles recherches archéologiques ont été entreprises dans le château révélant de nouvelles informations. Il est possible de les consulter dans un ouvrage à la librairie-boutique.

 

Le premier château est édifié au XIIIème siècle sur la muraille gallo-romaine et agrandi au XIVème siècle. De cette époque, il ne reste que la tour dite du « Vieux Donjon ».

Au XVème s. le nouveau palais ducal est construit sur l’ancien sous l’influence de François II de Bretagne, visant à renforcer son pouvoir face au roi. A cette époque le royaume de France est divisé en comtés et duchés indépendants dont fait partie la Bretagne.

Suite à la guerre de Cent Ans, le duc breton prête allégeance au roi de France sans pour autant céder l’autonomie de son duché. Les siècles suivants, la Bretagne va lutter pour garder cette indépendance. En 1489, une nouvelle guerre éclate opposant la France et la Bretagne. Elle se terminera par un traité de paix et le mariage d’Anne, fille de François II, avec Charles VIII en 1491. Elle n’a alors que 11 ans. 7 ans plus tard, Charles VIII meurt. Fait unique dans l’Histoire de France, Anne de Bretagne épouse le successeur, Louis XII, et est couronnée Reine de France pour la 2ème fois.

Les clauses du mariage préservaient l’indépendance du duché breton. Anne continuera donc l’œuvre de son père en poursuivant les travaux du château de Nantes.

 

En 1532, l’édit de Nantes est signé. La Bretagne est intégrée au Royaume de France et le château ducal devient une propriété royale. A ce moment, François 1er est roi et son épouse, Claude, est la fille aînée d’Anne de Bretagne et de Louis XII.

 

Durant les siècles suivants, le palais sera tour à tour logis breton des rois de France, caserne, arsenal militaire et prison. Il y subit de nombreuses transformations.

 

Il est classé monument historique en 1862 et vendu à la ville de Nantes en 1915 par l’Etat. Occupé par les allemands pendant la Seconde Guerre Mondiale, il fait l’objet d’une grande restauration à partir des années 90 qui se termine en 2007. Le château visible aujourd’hui est le fruit d’un remarquable travail de conservation et de restauration où se mêlent les différentes traces liées à son histoire.

Il est désormais un musée, un lieu qui se visite, un emblème.

 

 

LE VIEUX DONJON

 

Après un rappel historique, Angélique notre guide, nous emmène dans la tour du Vieux Donjon, située derrière la Conciergerie (où se trouve le restaurant). Pour y accéder, nous sommes obligés d’emprunter les bureaux de l’équipe du château, dans la conciergerie. Nous sommes dimanche, il n’y a personne, et pourtant j’ai l’impression de rentrer dans un premier lieu habituellement interdit au public.

 

 

La tour du Vieux Donjon n’a jamais été un donjon. Il s’agit, en réalité, d’une des seules tours restantes du premier « Chastel de la Tour Neuve ». Il existait plusieurs de ces tours, ajoutées au XIVème S ; sous le modèle dit « château philippien », modèle développé par le roi Philippe Auguste.

 

Arrivée en haut de la tour, une grande pièce s’ouvre à nous dont les impressionnantes poutres tassent légèrement l’impression de grandeur. Les ouvertures permettent un point de vue unique vers les douves, le cours St Pierre et la Cathédrale.

 

Cette tour sera un lieu de stockage de l’artillerie à une époque. C’est d’ailleurs un cas unique en France, qu’un palais royal soit également une artillerie.

 

 

Une légende raconte que Gilles de Raie aurait été emprisonné dans cette tour pendant son procès, qui eut lieu dans le Chastel de la Tour Neuve.

Gilles de Raie, vous savez, cet homme charmant, chevalier et seigneur de Bretagne et d’Anjou, compagnon de Jeanne d’Arc, condamné en 1440 pour hérésie, sodomie et meurtres de plus de 140 enfants. Il est promis à la pendaison et au bûcher.

La tradition orale du XIXème s. le confondra fréquemment avec le personnage de Barbe Bleue.

 

LA TOUR DU PIED-DE-BICHE

 

Deux tours jumelles protègent l’entrée principale par le pont-levis. La tour de la Boulangerie, à droite du pont, porte les armes de la duchesse, un écu d’hermine, surmontée de la couronne ducale. La tour du Pied-de-biche, à gauche du pont, est celle qui nous intéresse puisque c’est ici que nous emmène Angélique, pour la 2ème étape de la visite.

Nous y descendons par un petit escalier en pierre qui débouche sur une pièce de 20m² environ, avec pour seule source de lumière, une mince ouverture donnant sur les douves.

Il s’agit d’une ancienne chambre de tir canonnière. Au fond à droite, se trouve un renfoncement avec une fine ouverture sur l’extérieur. C’est ici qu’était installé le canon et les deux soldats chargés de l’affaire. Un minuscule espace était également réservé à se protéger en cas de recul du canon ou d’explosion. Canonnier, un métier à risques.

 

L’ambiance est assez oppressante. On se sent complètement oublié au fond de cette tour, cerné par des murs de 4 mètres d’épaisseur.

Le lieu idéal pour une prison. Ce qui a été le cas à une certaine époque. Environ 50 hommes y étaient enfermés. Un étage y était installé, pour plus de place. Ce qui devait rendre le lieu plus étouffant encore.

Pour nous plonger dans l’ambiance, Angélique éteint la lumière. L’oppression est totale.

Difficile de s’imaginer les conditions réelles d’incarcération mais se dire que 50 personnes étaient les unes sur les autres, entre rats, odeurs corporels, excréments et sans lumière laisse un petit aperçu de la ravissante ambiance du lieu.

 

LA TOUR DE LA COURONNE D’OR

 

Cette tour, haute de 40 mètres, relie le Grand Logis, lieu de résidence de François II, et le Grand Gouvernement, anciennement Palais Ducal et reconstruit sous Louis XIV. Elle est la troisième et dernière étape de la visite.

Au premier étage du grand logis vivait François II. Sa femme et ses filles étaient au 2ème étage. Quant aux cuisines, elles étaient au rez-de-chaussée, à l’emplacement actuel de l’accueil et de la boutique.

La construction du bâtiment se poursuivit avec la duchesse Anne qui établit le 5ème étage avec ses fenêtres prestigieuses de style gothique flamboyant.

La mode étant le néo-classicisme italien, Anne entreprit la construction de loggias sur deux étages sur la tour de la Couronne d’Or sous cette nouvelle inspiration.

 

 

 

Nous avons eu la chance d’y monter et ce fut la partie de la visite que j’ai préférée. La vue de là-haut est superbe et vaut le détour. Quel privilège d’accéder à ces somptueuses corniches et d’observer Nantes du haut du château.

 

Malgré sa beauté et son étroitesse, la loggia du premier étage furent une prison. On y retrouve des symboles gravés dans la roche. Les conditions d’emprisonnement devaient être compliquées malgré une superbe vue.

Au 2ème étage, au bout des loggias se trouve une pièce secrète ornée d’une cheminée. Personne ne sait à quoi servait exactement cette pièce. Un bureau privé pour la duchesse ?

 

 

Lieu exceptionnel du patrimoine historique et culturel nantais, le château possède une histoire riche. Toute son histoire tient entre ces murs dont les différentes époques sont visibles d’un coup œil.

Je n’ai partagé avec vous qu’un brin de ce passé. Je vous ai emmené dans des coins inaccessibles au public habituellement. Pas de trésors cachés ni d’informations jamais révélées. Juste des morceaux d’Histoire a ajouter aux autres. Pour apprécier d’avantage ce monument historique.

 

 

« Les Interdits du Château » - Visite guidée proposée par le Château des Ducs de Bretagne (http://www.chateaunantes.fr/fr) et Nantes Tourisme – www.nantes-tourisme.com

Retrouvez toutes les autres visites directement sur leur site. Tarif : entre 4€ et 7€ (gratuité sous conditions)

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

RECHERCHE PAR CATEGORIE
Please reload

RECHERCHE PAR TAGS
POSTS SÉLECTIONNÉS
Please reload

SUIVEZ-MOI
  • Black Facebook Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Black Instagram Icon

© 2023 by Design for Life.

Proudly created with Wix.com

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White Pinterest Icon
  • White Twitter Icon